samedi 20 octobre 2018

Si l’on me demandait…

Si l’on me demandait
Ce serait pour un an
Où bien toute une vie
Et non pas pour 3 ans

Car 3 vies, impossible

Je ne suis pas un chat
Si l’on m’interrogeais
Sur ce que je souhaiterai

Y faire et bien y vivre

Ce serait différent car
Bien plus intéressant
Comme m’échapper d’une cage

Être les pieds dans la neige

Le matin au réveil
Ou les pieds sur le lac
Pourtant bien loin de la croix

Que je porte pourtant

Mes guêtres s’en approchant
Ce serait différent
Dix vies au loin pourtant

Portants espoirs et craintes

Que le réveil désiré
Sous le soleil de minuit
Soit l’aurore de ma vie

Serais-ce une chimère

D’imaginer que l’herbe
Bien que blanche et couverte
Soit plus verte que celle

Qui si près mal à l’aise

Peine sous mon pâle soleil
Mais je ne réponds plus
Fatigué de rêver

Peter va s’en aller

Sous les coups de la nuit
Aux crochets de laquelle
La cloche va tinter

(20/11/2013)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire