jeudi 4 octobre 2018

Petite cage

Old school 2005

J'espérais me réveiller, sous un magnifique soleil
Mais je n'ai eu que le droit, à une petite clochette
Non pas celle d'une fée, plutôt celle d'un geôlier
Genre celui qui va t'aider, à bien te déraciner

Que faire pour y remédier, peut-être manifester
Comment faire pour remuer, quand on est soumis
Comme un esclave libre de le rester, jaloux de la liberté
Celle gentiment accordée, par ton gentil géolier

Je pensais un jour voler, quitter le nid les amis
La famille c'est déjà fait, les amis j'en ai trouvé
tout comme moi enfermés, dans une jolie cage dorée
Et un gentil géolier, qui te donnera à bouffer

Croquer de la liberté, et pouvoir manifester
S'affranchir de l'amitié, de ton gentil géolier
Celui qui t'a protégé, dans cette jolie cage dorée
Servitude peu naturelle, tyrannie de l'amitié

La vie c'est pas compliqué, faut savoir se conformer
Sacrifier sa liberté, s'incliner se diriger
Dans l'enceinte d'honnêteté, d'éthique mais sans liberté
Cloison de moralité, imposée et condamnée
Sourd à cette curieuse franchise, désinvolture naturelle
Barricadée dans ton misérable petit confort
Celui qui t'apporte la richesse et puis la quiétude
Et ainsi de ne pouvoir te mettre dans l'embarras...

Petite fleur que j'ai été, rapidement emprisonnée
Flanquée de ce jardinier, garant de ma léthargie
Comment faire pour virevolter, progresser se transformer
Cadeau de la liberté, que dire de cet oisillon

Qui comme ciel ne connaîtra, que les barreaux d'une cage
Qui certainement survivra, loin de toute cette liberté
Celle de pouvoir s'envoler, s'amuser et sans pouvoir
vivre comme il aurait dû...

La vie c'est pas compliqué, faut savoir se conformer
Sacrifier sa liberté, s'incliner se diriger
Dans l'enceinte d'honnêteté, d'éthique mais sans liberté
Cloison de moralité, imposée et condamnée
Sourd à cette curieuse franchise, désinvolture naturelle
Barricadée dans ton misérable petit confort
Celui qui t'apporte la richesse et puis la quiétude
Et ainsi de ne pouvoir te mettre dans l'embarras...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire