mercredi 7 novembre 2018

Le Fantôme de ma vie

Il était une fois un petit fantôme, qui aimait, c'est certain, voler de cimes en branches, et virevolter tout autour de sa vie.
Au milieu des oiseaux, animaux et autres trolls des bois, il la regardait, sa vie sa mort, défiler sans se poser de questions. Vraiment ?

Des questions, il s'en posait néanmoins mais n'y répondait que trop rarement, par facilité certainement, la montagne à gravir étant bien trop énorme.
Il aurait pu voler et revenir en arrière, se demandant par ailleurs quel aurait été le meilleur chemin. Suivre le bleu sinueux ou le Grand Régulier, celui bien incertain ou le si rassurant, d'ailleurs en tant que Fantôme il faisait ce qu'il voulait !

Un jour il se trouva entre les deux voies à la vie à la mort, et tomba dans une crevasse. Des boulets lui avaient été attachés aux pieds. Même si nous ne sommes pas sûrs qu'il en avait...
La chute fut si terrible qu'elle dura l'éternité d'un instant, comme une pause continue.
Un ange passa.

Lorsqu'il se réveilla, et même si les fantômes ne dorment pas vraiment, son monde était devenu noir. Et bien qu'en tant que fantôme il vivait surtout la nuit, cette dernière était souvent accompagnée de la lune. Ce nouveau monde ténébreux l'effrayait car il ne savait quoi y faire. Sa mort ne l'amusait plus et il doutait aimer vivre ainsi pour l'éternité qu'il lui restait. Il lui faudrait agir.

C'est alors qu'il décida de prendre sa vie à bout de bras, bien qu'un fantôme en ai rarement...une serpillière et un coup de balai magique plus tard, il s'envola ainsi bien loin de tous ses tracas, ses blablah, car en y mettant un peu du sien, il y trouverait bien un nouvel horizon, un ciel bleu et des aurores, même si un fantôme ça vit la nuit et voit rarement le ciel bleu. Il avait cependant tellement envie de voir le soleil...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire